« ... sans doute mieux que moi, lui qui écrit. »

Mais voyons, tu sais pourtant bien que depuis (au moins) deux mille cinq cents ans, le mieux est censé être du côté de « celui qui n’écrit pas », non ? Laisse-les, encore, y croire un peu. (...) et cette carte postale, oui justement, remet tout en jeu : qui écrit, qui n’écrit pas. Tu auras au moins su éviter les belles phrases — la littérature, l’inadmissible : mieux vaut encore, oui, une tranche de réel donc. « Mon » monde, « mes » gens : l’expression me fait sourire, et me heurte presque et pourtant (...) Heureux que tu en aies été. Trop tôt pour les choses sérieuses, trop tard pour la fiction. Difficile, tu le disais, de trouver à qui parler : une tragédie, (...), de la destination.