« fille tripotée », si si je vous jure

L’étonnement permanent devant les requêtes Google qui pointent vers les pages de ce site, et qu’on voit apparaître dans les statistiques : découvrir par exemple que si on saisit « fille tripotée », dans les dix premiers liens on se retrouve chez moi, allez savoir pourquoi... Je n’ai pourtant rien d’un psychopathe.